Test : Prince of Persia : The Lost Crown

Test : Prince of Persia : The Lost Crown

⚠️ ATTENTION : Ce test a été réalisé sur la version PlayStation 5 du jeu !

Hello très chers amis lecteurs ! En ce moment c’est difficile pour moi de trouver le temps d’écrire, donc je tenais à m’excuser pour cela. Cette année commence fort pour Ubisoft. Après un Avatar qui est pour moi une réussite, nous voici aujourd’hui réunis pour le mini-test de Prince of Persia : The Lost Crown. Sorti le 18 Janvier 2024, ce jeu de plate-forme et d’action n’est pas passé inaperçu chez de nombreux gamers. Et pour cause… Il se trouve que le retour de cette grande licence tant attendu est une véritable réussite. Et ce, pour de multiples raisons que je vais évoquer dans la suite de cet article.

Tout d’abord, il faut savoir qu’il s’agit là d’un jeu à défilement horizontal, comme aux origines de la saga. Comprenez par là que le joueur devra se déplacer de gauche vers la droite, et vice-versa. Un peu comme un Mario 2D si vous préférez. La gigantesque map, dans laquelle vous devrez faire des allers-retours puisque certains endroits ne vous seront pas accessible directement, est truffée de tout un tas de choses. Vous y attendent des mécanismes, des pièges, des ennemis, des checkpoints (Arbres Wak-Wak) et tout un tas de récompenses ! Le level-design y est donc super ingénieux, c’est un bonheur à parcourir. Le soft possède un petit côté Ori que j’ai particulièrement apprécié !! En revanche, j’ai trouvé la difficulté un poil trop élevée pour moi. Il faut dire que certains passages sont vraiment ardus et m’ont fait grincer des dents plus d’une fois.

D’un point de vue gameplay c’est donc du tout bon. Pour les combats, je vous conseille tout de même de faire les entrainements afin de mieux vous rendre compte du potentiel du jeu. Vous commencerez votre périple dans la peau de Sargon, l’un des 7 Immortels, à la fois attachant et assez sûr de soi. Votre mission étant de protéger coûte que coûte le Prince. Pour cela, il vous faudra développer vos pouvoirs et autres compétences, qui correspondront à de nouvelles mécaniques de jeu plutôt originales et bien pensées. Je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler… Concernant son histoire, j’ai trouvé cette dernière un peu trop convenue, passant même au second plan. Quant à la direction artistique, que ce soit aussi bien pour les graphismes que pour le sound-design, j’ai vraiment aimé. Au final, j’ai trouvé que ce retour aux sources était une vraie réussite, que je vous recommande fortement !

 

 

Hype : 87,50 %

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.