Test : Like a Dragon : Infinite Wealth

Test : Like a Dragon : Infinite Wealth

Article en partenariat avec Plaion France, merci pour la confiance et l’intérêt qu’ils portent envers le blog !

– – – – – – – –

⚠️ ATTENTION : Ce test a été réalisé sur la version PlayStation 5 du jeu !

Aloha ! Installez-vous confortablement, et soyez les bienvenu(e)s sur le mini-test de Like a Dragon : Infinite Wealth ! Le nouvel épisode des aventures d’Ichiban Kasuga et sa clique, sorti le 26 Janvier dernier. Avant de commencer, comme il existe des différences de gameplay dans cette série de jeux nommée Like a Dragon (anciennement Yakuza), je dois vous avertir qu’il s’agit là d’un RPG au tour par tour dynamique. Je sais que certains n’apprécient pas ce style de jeu, c’est pour cela que je préfère vous prévenir. Bien qu’il serait vraiment dommage de passer à côté de ce titre signé Sega et Ryu Ga Gotoku Studio tellement il possède de qualités… C’est d’ailleurs ce que je vais vous expliquer dans la suite de cet article.

À vrai dire, pour être sincère avec vous, quand j’ai commencé mon périple, je me suis dit qu’il s’agissait d’un énième épisode tellement il était semblable en de nombreux points à Yakuza : Like A Dragon ! Pour être plus précis, vous débutez l’aventure dans la même ville, avec les mêmes partenaires, coups et ennemis… Je pensais avoir à faire à un gros copier/coller et ce jusqu’à mon arrivée à Honolulu. C’est d’ailleurs là-bas que tout commence réellement ! De plus, mis à part les graphismes améliorés, je ne m’étais pas rendu compte des nombreuses améliorations apportées. Cette impression d’avoir été écouté vis-à-vis de l’épisode précédent est vraiment satisfaisante. On ne perd plus la moitié de son argent après un combat perdu, le dosage de la difficulté à été corrigé etc. Le plus gros point fort reste l’histoire qui, malgré un soft toujours aussi bavard, saura vous tenir en haleine ! Les personnages sont attachants l’intrigue est bien amenée, le tout avec une pointe d’humour par-ci par-là. L’ensemble est totalement déjanté, un peu comme la personnalité de notre protagoniste.

L’autre point fort étant le contenu Dantesque… Vous aurez le choix entre suivre le scénario ou vous perdre sur la map grâce aux multiples activités annexes. Ainsi vous pourrez chanter au karaoké, draguer par SMS, ou encore livrer de la nourriture et même participer aux ligues Sujimon !! Autant vous dire que d’un point de vue durée de vie c’est excellent ! Au passage, si vous ne savez pas ce qu’est un combat de Sujimon, c’est un peu comme les Pokémon, sauf que les monstres de poche sont des loubards et autres vauriens des rues. Autrement, les combats, bien qu’au tour par tour, sont rapides et toujours plus dynamiques avec un petit côté stratégique. Alors oui, au bout d’un certain nombre d’affrontements on pourra lui reprocher sa répétitivité et ce malgré les annexes. Mais au final, et même si le titre possède encore quelques petites lacunes techniques, il reste un incontournable que je vous conseille vivement !

 

 

Hype : 100 %

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.