Test : Gotham Knights

Test : Gotham Knights

⚠️ ATTENTION : Ce test a été réalisé sur la version PlayStation 5 du jeu !

Très chers Héros, l’heure est grave : Batman est mort… Vive la Bat-Family. Soyez les bienvenus sur le mini-test de Gotham Knights, jeu signé Warner Bros Games sorti le 21 Octobre dernier. Vous en avez très certainement entendu parlé, ces derniers temps, sur les réseaux sociaux. Vous savez le jeu next-gen qui a longuement été critiqué pour une histoire de fps… Un détail qui ne sera pas évoqué plus longtemps dans cet article. Mais que vaut réellement ce titre ? Est-ce un digne successeur de la saga Arkham ? C’est ce que nous allons voir tout de suite.

La nouvelle est tombée, Batman alias Bruce Wayne est mort, et pour sauver Gotham City, il ne reste plus que la Bat-Family composée de Nightwing, Robin, Batgirl et Red Hood. Choisissez donc votre personnage et partez combattre les supers vilains qui sévissent encore en ville. Avant tout, ce qui saute aux yeux au premier abord c’est la beauté des graphismes. Bien que parfois inégaux, il faut admettre que le soft reste joli dans l’ensemble. Son gameplay plaisant mais répétitif, garde une maniabilité simple mais parfois rageante ! De plus, il n’est pas possible de re-configurer les touches. En combat, les finish moves sont ultra stylés, mais en infiltration il arrive que le héros s’emmêle un peu les pinceaux… Sans compter les problèmes de collisions et autres divers bugs.

Qui dit 4 personnages jouables, dit également 4 gameplay assez différents. J’ai donc choisi personnellement Nightwing pour finir le jeu, bien qu’il soit possible de switcher entre les missions. Avec son côté Light-RPG, où vous pourrez créer et équiper de l’équipement, mais aussi augmenter votre arbre de compétences, le soft possède un contenu vraiment généreux. Comptez 15h pour finir la trame principale et environ 40h pour le 100%, ce qui reste correcte pour ce type de jeu. Malheureusement, j’ai trouvé le titre très mollasson dans l’ensemble, aussi bien dans les combats et l’exploration, que dans l’ambiance d’un Gotham sans vie. Outre les délits et missions annexes, il ne se passe pas grand chose dans les rues… Quand à la DualSense, c’est à se demander pourquoi elle existe (Peu de vibrations, pas de retour de force sur les gâchettes,…). Au final, même si ce Gotham Knights me paraît être un jeu rempli de bonne volonté, il s’en sort moyennement sur tout les points de vue. Dommage…

 

 

Hype : 62,50 %

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.