Test : Bayonetta Origins

Test : Bayonetta Origins

Il était une fois, une histoire d’amitié entre une jeune sorcière et un démon… Soyez les bienvenu(e)s sur le mini-test de Bayonetta Origins : Cereza and the Lost Demon ! Sorti le 17 Mars dernier exclusivement sur Nintendo Switch, ce jeu d’Action/Aventure est un spin-off de la saga Bayonetta. Racontant les origines de notre sorcière de l’Umbra préférée, ce titre vous invite à faire le parallèle entre la toute timide Cereza enfant et la femme fatale Bayonetta adulte. Découvrez donc une partie des évènements qui ont transformé peu à peu notre chère Cereza, dans ce conte de fée haut en couleur, à travers un jeu au gameplay asymétrique original.

Vous l’aurez compris, le soft nous est présenté comme un véritable conte pour enfant, aussi bien dans sa narration que visuellement parlant. Les jolis graphismes avec cette Direction Artistique aquarelle très colorée accompagnent parfaitement l’idée du bouquin qui tourne ses pages au fur et à mesure de votre récit. Je vous l’ai dit un peu plus haut, son gameplay asymétrique est vraiment original et rafraîchissant. Comprenez par là qu’il vous faudra beaucoup de dextérité, puisqu’avec la main gauche vous contrôlerez Cereza, et avec la droite vous contrôlerez Chouchou, son ami démoniaque. Et comment dire ? Cela sera loin d’être évident au départ…

Effectivement sa prise en main, demandant de la pratique, est loin d’être aisée. Mais une fois maîtrisée, elle laissera paraître son plein potentiel notamment dans les énigmes à deux. Un régale pour vos méninges ! Les combats quant à eux souffrent un tant soit peu de se manque de facilité dans le gameplay, ce qui les rendra parfois brouillons, en plus d’être répétitifs. Autrement, c’est du tout bon. Le level-design y est ingénieux, avec de nombreux passages qui seront franchissables que plus tard dans l’aventure. Enfin, je me devais de souligner le côté spectaculaire de certains boss, qui non seulement est le bienvenu mais qui, de plus, vous rappellera le côté un peu « WTF » de la franchise Bayonetta. L’ensemble est accompagné d’une exquise OST qui raisonnera dans vos oreilles pour un long moment.

 

 Un coup de cœur pour ce magnifique jeu, qui passe trop inaperçu à mon goût.

 

 

Hype : 87,50 %

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.