Test : Little Noah : Scion of Paradise

Test : Little Noah : Scion of Paradise

⚠️ ATTENTION : Ce test a été réalisé sur la version Nintendo Switch du jeu !

Hey très chers lecteurs ! Depuis quelques jours, je vous saoule sur les réseaux sociaux avec un certain Little Noah : Scion of Paradise ! Donc voici le mini-test de ce « petit » jeu qui est passé presque inaperçu lors du dernier Nintendo Direct Mini. Le soft de Cygames est un bon mélange des genres, qui oscille entre Action, Plateforme, Roguelike et RPG, rien que ça. Avec ses mécaniques de jeu bien huilées, il serait dommage de passer à côté de ce Die & Retry accessible.

Oui il s’agit bien là d’un Die & Retry, ce qui veut dire qu’à chacune de vos morts, vous recommencerez à zéro. Mais ne vous inquiétez pas, car à chaque fin de run, vos bonus et autres accessoires seront convertis en Points de Mana, qui permettront d’améliorer vos capacités et autres statistiques. De quoi recommencer l’aventure en ayant plus de facilités… Sachez qu’en plus le titre propose trois niveaux de difficulté ce qui est une excellente nouvelle pour ceux qui se lancent dans ce style de jeu pour la première fois.

À la fois mignon, très addictif, fluide, voir même jouissif, ce petit jeu à tout d’un grand ! Son gameplay recherché est à la fois simple et efficace. Dans la peau de Noah, équipez-vous d’Astraux, qui correspondent à vos coups, ranger-les dans l’ordre que vous souhaitez pour créer des combos uniques et venez à bout de nombreuses créatures qui vous barreront la route vers la vérité. En chemin vous ferez la connaissance de Zipper, mais aussi de Greigh, le méchant de l’histoire. Le tout se passant dans des niveaux de type plate-forme créés aléatoirement à la manière d’un Dead Cells, pour n’en citer qu’un.

Alors, il est vrai que graphiquement c’est pas très joli, voir parfois grossier surtout en gros plan, je regrette également le flou en fond des décors, mais la Direction Artistique proche d’un Bravely Default II m’a tout de suite tapé dans l’œil… Je suis tombé sous son charme. L’OST bien que tournant un peu en boucle reste de bonne facture, et le scénario intéressant se dévoile au fur et à mesure de votre avancement. Au final, et bien qu’il s’agisse d’un petit jeu, je le répète, ce Little Noah est une véritable bonne découverte pour les néophytes comme pour les habitués. Sachez enfin qu’il est disponible pour environ 15 €, de quoi franchir le pas et passer un excellent moment dessus cet été.

 

Un coup de cœur inattendu, pour un genre qui d’habitude me lasse vite !!

 

 

Hype : 75 %

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :