Test : SIFU

Test : SIFU

⚠️ ATTENTION : Ce test a été réalisé sur la version PlayStation 5 du jeu !

Yo les ami(e)s ! Prêt pour un cours accéléré de Kung-Fu ? Soyez les bienvenus sur le mini test de SIFU, sorti le 08 Février dernier en dématérialisé, et plus récemment le 03 Mai en boîte. Version que j’ai préféré attendre car, comme vous le savez, je suis un collectionneur. Mettez votre plus beau kimono, et armez-vous de la première chose qui vous passe sous la main, c’est parti !

Tout commence par une sombre introduction servant de didacticiel, où vous comprendrez très vite que la vengeance sera votre maître mot, tout le long de votre périple. L’histoire en soit est déjà assez simple et la narration minimaliste ne viendra pas arranger les choses. Heureusement, le soft possède de nombreuses qualités comme son gameplay à la fois accessible et efficace, mais qui demande une certaine rigueur, ce qui peut être éprouvant sur de longues sessions et parfois frustrant. Son principe basé sur l’âge de notre héros est vraiment original. Sachez qu’à chaque mort, vous prendrez de l’âge ! Celui-ci est calculé en fonction de vos actions passées. Plus vous éliminerez d’assaillants moins vous perdrez d’années.

À la longue, le titre s’avère être répétitif, mais les différentes actions que vous effectuerez, dignes des plus grands films de combats, vous feront prendre votre pied. Effectivement, ce jeu est une véritable déclaration d’amour aux Arts Martiaux. Vous aurez également la possibilité de débloquer de nouveaux coups grâce au système d’XP. En soit, SIFU n’est pas très long à terminer si, contrairement à moi, vous vous en sortez sans trop de dégâts. Chaque niveau se termine par un combat de boss exaltant, ce que j’ai particulièrement apprécié. Dommage que la caméra fasse des siennes de temps à autres. Pour finir, je voulais féliciter la DA du titre pour ses graphismes qui paraissent comme peints, c’est juste très beau et agréable à voir.

 

Hype : 75 %

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :