Test : Les Gardiens de la Galaxie

Test : Les Gardiens de la Galaxie

⚠️ ATTENTION : Ce test a été réalisé sur la version PlayStation 5 du jeu !

Hello très chers amis lecteurs. Comme en chaque début d’année, j’ai eu une période un peu creuse, point de vue jeux vidéo, d’où mon inactivité et je m’en excuse sincèrement. Reprenons si vous le voulez bien avec le mini-test de « Marvel’s Guardians of the Galaxy » que j’appellerai tout simplement Les Gardiens de la Galaxie. Sorti le 26 Octobre 2021, j’étais un peu sceptique quant à la qualité du soft, je dois l’admettre. Je ne vais pas me priver, moi non plus, pour dire que je n’avais pas été très emballé par le Marvel’s Avengers … C’est donc plutôt surpris que j’ai découvert un titre de bonne facture, certes ce n’est pas non plus le jeu de l’année, mais il à le mérite d’être agréable à parcourir et de rester fidèle aux célèbres comics éponymes.

Dans ce soft, vous ne contrôlerez que le capitaine de l’équipe, autrement dit Peter Quill alias Star-Lord, armé de ses fameux pistolets élémentaires et de ses jet-bottes. Il vous faudra alors tirez sur vos ennemis tout en esquivant les coups adverses. Bien évidemment, vous pourrez également donner des ordres aux autres gardiens pour vous filer un coup de main. Un gameplay pas forcément révolutionnaire donc mais assez efficace, qui fait le job ! Dommage que les combats soient parfois un peu brouillons, surtout en lieux clos.

Tout au long de l’aventure, ou plutôt de vos galères, vous devrez faire le médiateur au sein de l’équipe, grâce aux nombreux dialogues toujours très drôles et fidèles, mais aussi aux différents choix de réponses. Et des dialogues vous allez en entendre ! En effet, à l’instar des films et des comics, nos héros ne cessent de se taquiner, de s’engueuler aussi, ce qui retranscrit à merveille l’ambiance que l’on connait si bien. Malheureusement, parfois cela en devient un peu lourd, et il arrive même que certaines phrases se répètent plusieurs fois… Dommage que la synchro labiale de la VF ne soit pas au point. Enfin, je n’ai pas encore parlé de l’OST très vintage, de l’époque qui correspondent à l’enfance de Peter sur Terre, avec des hits de malade, très nostalgiques… Un véritable régale !

 

 

Hype : 75 %

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :