Test : Hoa

Test : Hoa

⚠️ ATTENTION : Ce test a été réalisé sur la version PlayStation 5 du jeu !

Hello à toutes et à tous. Nouveau jeu indépendant testé aujourd’hui, dans un univers d’une douceur incroyable et d’une beauté proche de ce que peuvent faire les studios Ghibli, si vous êtes fans de japanimation comme moi. Je parle bien évidemment de Hoa, sorti discrètement le 24 Août 2021 sur tous les supports. Ici pas de combats, ni de barre de vie, juste de la plate-forme et des petites énigmes… Et mon dieu, que ça fait du bien !

Autrement dit, ne vous attendez pas à croiser de véritables ennemis à proprement parlé, ni à titiller la manette sur des combats de boss, laisser vous simplement porter par le moment. Le tout accompagné par de sublimes musiques, dans des décors enchanteurs en 2D. C’est poétique, et la prise en main est immédiate. Seulement voilà, un peu comme pour Kena : Bridge of Spirits l’aspect découverte pour les novices (voir même pour enfants cette fois-ci) ne plaira pas à tout le monde. C’est peut être trop classique, simple et vraiment facile. Pour une durée de vie très/trop courte, comptez entre 2 et 3 heures pour le platiner (Oui, platiner carrément) !

Mon avis est donc mitigé, partagé entre l’émerveillement et la déception… Il reste tout de même un bon titre à faire pour les nostalgiques en manque de douceur, ou bien pour ceux qui cherchent un trophée platine facile à obtenir. Le jeu est disponible en dématérialisé pour moins de 15€, la réduction PS+ étant à ce jour finie.

 

 

Hype : 50 %

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :