Test : Demon Slayer

Test : Demon Slayer

⚠️ ATTENTION : Ce test a été réalisé sur la version PlayStation 5 du jeu !

Hello mes très chers lecteurs ! Étant ultra-fan de mangas et plus particulièrement de celui dont je m’apprête à citer le nom, je me devais de tester son adaptation vidéoludique ! Il s’agit, vous le savez déjà de Demon Slayer : The Hinokami Chronicles, sorti le 15 Octobre 2021. Créé par les papas de la série des Naruto Shippūden : Ultimate Ninja Storm, il faut dire que je m’attendais déjà à ne pas être déçu. D’autant plus qu’il y avait de quoi faire avec l’univers de « Kimetsu No Yaiba » . Seulement voilà… Malgré son gameplay instantanément accessible, fun et ses animations trop stylées de coups spéciaux, le titre souffre de nombreux défauts qui m’ont un tantinet déçu.

Tout d’abord, le titre de Sega propose que très peu de modes, et ces derniers sont des plus classiques au possible ! Commençons si vous le voulez bien par le mode Histoire, qui va de  l’entrainement intense de Kenjiro* avant la cérémonie des pourfendeurs de démons, à l’épisode du train de l’infini. Soit une très courte période pour les connaisseurs du manga. Et donc, rien de nouveau à se mettre sous la dent côté scénario. Mais pour ceux qui souhaitent découvrir ce début d’aventure, ce mode permettra aux novices de rattraper leur retard. D’autant plus que le soft reste super fidèle à l’œuvre originale. Accompagné de certains morceaux de la sublime OST des animés, et d’une VOSTFR de qualité, vous vous confronterez aux nombreuses épreuves que Monjiro* et ses amis ont rencontré dans le manga.

Le mode Histoire, très court donc, est une véritable promenade de santé, ultra joussif je dois l’admettre. Mais, arrivé au dernier chapitre le titre devient, d’un coup, vraiment difficile ce qui rend le système de scoring très capricieux. Accrochez vous pour obtenir un rang S ! Même en faisant un perfect, le jeu ne vous accordera pas cette note maximale si vous n’avez pas remplie les nombreuses conditions. Le gameplay vous pousse à attendre le moment opportun, c’est plutôt classe. Mais, j’ai trouvé les combats de Boss trop « scriptés » … J’ai eu beau lancer mes attaques avant l’adversaire, si ce dernier décidait de m’attaquer entre temps, il en obtenait la priorité. Et mon Dieu que c’est rageant !! Heureusement, il existe un mode VS plus équitable, et un mode entrainement pour parfaire votre technique. À part cela, et bien qu’il y ait pas mal de contenu à débloquer, le soft souffre d’un manque flagrant de contenu. Comptez 11 combattants, plus quelques version alternatives, pour ce qui est du casting.

*Hommage à Inosuke : Le nom du héros est bien Tanjiro ! 😉

 

Un coup de cœur juste pour l’univers de ce fabuleux manga !

 

 

 

 

Hype : 62,50 %

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :