Test : Hot Wheels Unleashed

Test : Hot Wheels Unleashed

Article en partenariat avec Koch Media , merci pour la confiance et l’intérêt qu’ils portent envers le blog !

– – – – – – – –

⚠️ ATTENTION : Ce test a été réalisé sur la version PlayStation 5 du jeu !

Très chers amis lecteurs, tout le monde sur la ligne de départ ! Je vous propose aujourd’hui le test d’Hot Wheels Unleashed, un jeu de course signé Milestone, sorti il y a peu de temps, plus précisément le 27 Septembre 2021. Comme vous le savez déjà, je suis plutôt friand de ce style de jeux, surtout lorsqu’ils possèdent quelque aspects un peu originaux. En effet, si vous aussi vous aimez conduire des modèles réduits, sur des circuits loufoques et piégés, jeu qui ne cesse de me rappeler un certain MicroMachines V3 de l’époque PS1, alors vous avez frappé à la bonne porte.

Le titre, avec sa conduite très arcade, se montre dès le début fort agréable et vraiment fun (surtout à plusieurs joueurs), grâce notamment à sa prise en main exemplaire et à une utilisation plaisante de la DualSense. Comme dit précédemment, les tracés proposés sortent de l’ordinaire ! Loopings, sauts et autres vrilles vous y attendent ! Mais ne vous réjouissez pas trop vite, car ces circuits sont parfois semés d’embûches et ce pour ajouté un peu de piquant. Bon, il est vrai que ces pièges peuvent s’avérer injustes et frustrants sans pour autant gâcher notre joie de finir premier. La difficulté assez bien dosée, se veut de plus en plus exigeante au fil des épreuves, dommage que le système de récompenses aléatoires ne gratifie pas assez le joueur.

Autre point faible, le manque de contenu qui se fait sentir lorsque, comme moi, vous dévorez le mode carrière.  Mis à part les courses et les contre-la-montre, ou autres courses de Boss, vous risquerez de rencontrer une certaines monotonie dans les épreuves. Heureusement il existe, pour mon plus grand plaisir, un superbe éditeur de circuits, qui permettra de partager et de s’essayer à une multitude de nouveaux tracés. Pour ce qui est de la partie graphique, sur PlayStation 5 c’est plutôt joli. L’OST quant à elle fait le taf, mais ne marquera pas les mémoires. Enfin, il subsiste encore quelques légers bugs.

 

 

Hype : 75 %

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :