Test : MotoGP 21

Test : MotoGP 21

Article en partenariat avec Koch Media , merci pour la confiance et l’intérêt qu’ils portent envers le blog !

– – – – – – – –

⚠️ ATTENTION : Ce test a été réalisé sur la version PlayStation 5 du jeu !

Hello amis lecteurs et autres fans de sports mécaniques, plus particulièrement de motos. Je vous propose de partir tout de suite pour le test de MotoGP 21, sorti le 22 Avril dernier ! Étant novice en la matière, je dois avouer que découvrir un soft de moto assez réaliste fut pour moi bien compliqué. Alors, en soit le jeu est plutôt réussi et plaira très certainement aux amoureux de véhicules motorisés à deux roues. Malheureusement, le titre souffre de plusieurs défauts que je vous présente dans la suite de cet article.

Graphiquement réussi et joli dans l’ensemble, hormis peut-être les visages, que nous ne verront pas souvent de toutes façons, le soft est plaisant à voir, surtout quant il pleut sur next-gen. Les circuits sinueux en raviront plus d’un, malgré que la météo ne soit pas dynamique. La fluidité offre une bonne maniabilité, les sensations sont au rendez-vous, et ce d’autant plus si vous jouez sur PS5 avec la DualSense. Malheureusement, et ne connaissant pas les opus précédents, j’ai l’impression que le jeu offre le strict minimum… Ici pas de mode 2 joueurs, pas d’éditeurs de circuits, vous n’aurez la possibilité quasiment que de participer à des championnats (en solo ou en ligne). M’étant renseigné un tant soit peu, il se trouve que deux autres modes n’apparaissent plus dans ce MotoGP : Le mode historique et la catégorie MotoE.

Créez donc votre pilote, et essayez-vous au mode carrière qui s’avère être sympa, bien qu’étant le seul véritable attrait du soft. Choisissez votre catégorie (MotoGP, Moto2, Moto3) puis élisez un manager et signez un contrat avec une écurie, afin de partir à la conquête de la première place du classement. Seulement voilà… J’ai évité jusque là le sujet du gameplay qui, bien que pointu et surtout très réaliste à mon goût, manque cruellement de fun ! Malgré les nombreuses options d’accessibilité pour rendre le titre plus facile, j’ai eu et j’ai encore beaucoup de mal à finir en pôle position. Il y a pourtant bien une option permettant de remonter le temps afin de corriger ses erreurs, mais au final je ne me suis pas vraiment amusé, et c’est assez frustrant !! J’ai tout de même aimé les nombreux paramètrages disponibles ainsi que la gestion de l’essence et des pneus. Au final, ce MotoGP 21 me paraît être un bon jeu uniquement destiné aux vrais pilotes passionnés, mais manque de contenu et surtout d’accessibilité pour séduire le grand public.

 

 

Hype : 62,50 %

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :