Test : Marvel’s Spider-Man : Miles Morales

Test : Marvel’s Spider-Man : Miles Morales

À lire également en complément, le test de Marvel’s Spider-Man !

– – – – – – – –

⚠️ ATTENTION : Ce test a été réalisé sur la version PlayStation 5 du jeu !

Hello très chers lecteurs et autres fans de l’homme-araignée ! Je vous retrouve finalement, une dernière fois avant Noël, pour vous partager ce mini-test de Marvel’s Spider-Man : Miles Morales. Le spin-off d’Insomniac Games, sorti le 19 Novembre 2020 sur les consoles de Sony, vous propose de (re)partir à l’aventure aux commandes cette fois-ci d’un autre Spider-Man, j’ai nommé Miles Morales.

Le titre s’inscrit dans la lignée du précédent opus, puisqu’il reprend, avec quelques nouveautés, le même gameplay, mais également les mêmes animations et autres missions secondaires. Alors certes, je trouve ça quelque peu dommage de voir Miles effectuer les mêmes actions que Peter, mais je dois admettre que cela reste toujours aussi jouissif. Et ce, sans compter sur les aptitudes propres à notre protagoniste… Car, qui dit nouveau héros, dit nouveaux pouvoirs ! Et c’est justement là que cela devient intéressant. Miles possède, en plus des pouvoirs habituels de Peter, la capacité d’absorber et de générer de l’énergie, dite bioélectrique. Et ce n’est pas tout, mais je n’en dirais pas plus pour ceux qui souhaitent garder la surprise.

Le soft est toujours aussi beau, notamment sur PS5, grâce aux effets de Ray Tracing. Il vous propose de parcourir New York avec un skin de Noël, puisque l’histoire se passe durant les fêtes de fin d’année, ce qui est d’actualité. Un véritable plaisir pour les yeux ! À l’instar du précédent volet, la mise en scène est tout simplement géniale. Les missions annexes sont assez variées, mais laissent un sentiment de déjà-vu… On sent également quelques différences culturelles avec Peter d’un point de vue musical, par exemple, et c’est assez cool. La VF, quant à elle, tient la route et j’ai apprécié que Miles soit moins “lourd” que Peter dans ses commentaires. Dommage que ce spin-off soit trop court pour son prix, puis qu’il est vendu “de base” à 60€. Enfin, j’ai également noté l’existence de plusieurs bugs, où j’ai dû revenir à un point de sauvegarde pour m’en dépêtrer…

 

Un coup de cœur pour cet incontournable, malgré sa petite durée de vie !

 

 

Hype : 75 %

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :