Test : Sackboy : A Big Adventure

Test : Sackboy : A Big Adventure

Article en partenariat avec PlayStation France , merci pour la confiance et l’intérêt qu’ils portent envers le blog !

– – – – – – – –

⚠️ ATTENTION : Ce test a été réalisé sur la version PlayStation 5 du jeu !

Salutations amis créateurs de l’imagi-sphère ! On se retrouve aujourd’hui pour le test de Sackboy : A Big Adventure, sorti le 19 Novembre dernier, sur les consoles de Sony. Alors, si vous aussi vous êtes un mordu de Little Big Planet, ce jeu est fait pour vous ! Sachez tout de même avant de commencer, que le mode création est absent de ce soft d’aventure et de plate-forme. Ce qui, pour les amoureux créatifs comme moi, est bien dommage. Mais ne nous arrêtons pas à ce gros détail et regardons de plus près ce que vaut réellement ce titre.

D’un point de vue graphismes, il faut admettre que sur PS5 le jeu est vraiment joli ! Agréablement fluide, son gameplay est à la fois simple et efficace, dans la lignée de ses prédécesseurs. Le titre de Sumo Digital arrive encore à surprendre avec de bonnes idées notamment dans la construction de ses niveaux et dans l’utilisation de nouveaux gadgets. Les fonctionnalités de la DualSense, bien que plus discrètes, sont utilisées harmonieusement et collent parfaitement aux actions, comme peut le faire Astro’s Playroom. Et de ce fait, je trouve que la timidité de la manette est une bonne chose… Dans ce jeu, si vous souhaitez le finir à fond, il vous faudra souvent recommencer les niveaux et une utilisation trop excessive des vibrations ou autres serait assez énervante.

Mais le gros point fort de ce Sackboy reste les musiques et le sound design au top ! Avec des morceaux de choix, et des artistes comme Bruno Mars ou encore David Bowie pour ne citer qu’eux, parcourir les niveaux bougeant en rythme est un véritable régale. Votre ascension pour sauver le monde de patchwork des mains de Vex se fera en douceur, avec une difficulté progressive bien gérée. Malheureusement, il subsiste quelques bugs (musique qui ne se lance pas, des boutons sauteurs qui ne s’activent pas…) et surtout des imprécisions parfois agaçantes, notamment à cause de la caméra fixe, qui vous feront recommencer des niveaux…

Au final, c’est un plaisir de retrouver notre Sackboy dans cette nouvelle aventure, et bien que le mode création me manque personnellement, je dois admettre que j’ai adoré relever les différents défis que propose le soft. De plus, le jeu est jouable à plusieurs, jusqu’à 4 joueurs, et promet de franches rigolades entre potes. D’ailleurs l’humour plutôt sympathique de la série est toujours présent. Enfin, en ligne droite la durée de vie est acceptable, mais si vous souhaitez obtenir le platine, sâchez que vous en aurez pour votre argent ! Un bon jeu à posséder si vous aimez le genre.

 

Hype : 75 %

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :