Test : Astro’s Playroom

Test : Astro’s Playroom

Bonjour amis gamers ! Pour fêter l’arrivée de la next-gen, je vous propose aujourd’hui le mini-test d’Astro’s Playroom, sorti sur PS5 le 19 Novembre 2020. Vous l’aurez compris, j’ai donc choisi de me tourner une fois de plus vers une machine Sony, bien que je ne sois pas pour la guerre des consoles… Les deux concurrents ont leurs propres arguments et méritent l’un autant que l’autre notre engouement. Et comme j’ai déjà pu le dire sur Twitter, nous ne possédons peut-être pas la même console, mais nous avons la même passion !!

Alors, pour en revenir au soft précédemment cité, il s’agit là d’un jeu gratuit, sorte de démo technique permettant aux nouveaux joueurs de connaitre un peu plus les capacités de la console et surtout les nouvelles fonctionnalités de la manette DualSense. Et comment dire ? C’est extrêmement plaisant et prometteur ! Techniquement propre et joli, le titre de Sony arrive à nous faire oublier qu’il s’agit là d’un jeu de plate-forme ni plus ni moins. Grâce notamment à son gameplay amusant et efficace, très intuitif, qui exploite bien la DualSense, mais qui m’a également prouvé que dans certaines phases, le soft ne serait pas accessible à tous, en termes de handicaps…

Pour ce qui est de l’histoire, même si il n’y a pas de narration à proprement parlé, Astro’s Playroom vous embarquera dans une aventure qui retrace la célèbre marque PlayStation à travers les âges. Visiter les différents compartiments de notre PS5, afin de collecter de multiples artefacts, devient un véritable plaisir. Avec de nombreuses références aux différentes licences qui ont participé à l’évolution des consoles Sony, le titre rend un bel hommage et c’est tout simplement génial. Dommage que le jeu soit si court !

 

 Un petit coup de cœur pour ce titre, qui exploite à merveille les capacités de la DualSense !

 

 

Hype : 87,50 %

 

2 thoughts on “Test : Astro’s Playroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :