Test : Yakuza : Like A Dragon

Test : Yakuza : Like A Dragon

Article en partenariat avec Koch Media , merci pour la confiance et l’intérêt qu’ils portent envers le blog !

– – – – – – – –

⚠️ ATTENTION : Ce test a été réalisé sur la version PlayStation 4 du jeu !

Konnichiwa amis gamers et autres amoureux du Japon ! Voyageons tout de suite au pays du Soleil-levant, à travers le mini-test de Yakuza : Like A Dragon, sorti le 10 Novembre 2020. Avant de commencer, si vous êtes fan de la licence, sachez que SEGA et Yakuza Studio ont décidé de changer de direction, point de vue gameplay, puisqu’il s’agit là d’un RPG au tour par tour et non plus d’un jeu d’Action. Mais alors, vous vous demandez sûrement si ce dernier vaut encore la peine d’être joué ? Ce à quoi je répondrai sans détours par un grand OUI, sauf bien sûr si vous êtes allergiques à ce style de mode de combats. Bien évidemment, je trouverai ça tout de même dommage de passer à côté de ce titre d’autant plus qu’il regorge d’innombrables qualités ! Je vous propose donc de découvrir cela en lisant la suite de cet article.

De premier abord, il est vrai que d’un point de vue technique, certains joueurs trouveront le jeu plutôt limité visuellement parlant. Mais ne nous arrêtons pas à cela, d’autant plus que ce n’est pas si catastrophique, au contraire je le trouve personnellement correct. Vous y incarnerez Ichiban Kasuga et sa bande, tous plus attachants les uns des autres. Sans spoiler, après une introduction intense et poignante, vous devrez repartir du bas de l’échelle et vous faire une place dans cette société nipponne encombrée de nombreux clans et autres personnes malintentionnées. Et pour cela, de multiples combats vous y attendent. Avec son tour par tour dynamique et très tactique, grâce notamment à son système de jobs bien pensé, Yakuza arrive à en devenir addictif ! Certes, il vous faudra farmer de nombreuses heures afin de vous améliorez un peu partout, mais avec ses situations souvant délirantes, vous ne verrez pas le temps passer. Il subsiste tout de même quelques bugs de placement lors des affrontements, mais rien de bien gênant. De plus, j’ai noté une difficulté parfois mal dosée, ce qui peut être frustrant surtout que vous serez privé de la moitié de votre argent si vous venez à perdre un combat ! Je vous conseille donc de sauvegarder le plus souvent possible.

Avec sa durée de vie conséquente, le soft réussi son invitation au voyage, à travers une histoire touchante et des missions annexes parfois hilarantes. Sorte de RPG des temps modernes qui ne se prend pas toujours au sérieux, ce Yakuza vous plongera au cœur d’une culture Japonaise, avec de nombreux clins d’œil au 7ème Art et autres licences de jeux vidéo. Alors oui, il se trouve que le titre est plutôt bavard mais ce rien comparé au plaisir que l’on prend à le parcourir. Pour information, le soft est disponible avec les sous-titres Français contrairement aux anciens Yakuza, ce qui est une excellente nouvelle !!

 

 Un coup de cœur qui, malgré quelques défauts, vaut vraiment la peine d’être découvert !

 

 

Hype : 87,50 %

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :