Test : Gris

Test : Gris

 

Hola amigas y amigos ! Aujourd’hui nous partons pour le test de Gris, un jeu paru il y à un petit bout de temps déjà, que je viens tout juste de découvrir. Développé par l’équipe espagnole de Nomada Studio et édité par Devolver Digital, ce soft sorti sur tous les supports actuels possibles m’a émerveillé du début à la fin !

Effectivement, ce titre enchanteur, et ce dès les premières notes de musiques, vous plongera dans un univers poétique, fascinant, beau et élégant… Les animations faites mains sont juste bluffantes ! D’un point de vue gameplay, ce jeu de plate-forme se montre très agréable à parcourir. Simple mais efficace, il vous faudra la plupart du temps récupérer des petits “points blancs” (ou étoiles) permettant de débloquer de nouveaux passages ou de nouvelles compétences. Et pour cela nul besoin de didacticiel !

Parcourir le soft est donc très intuitif, bien que parfois, il ne soit pas toujours facile de savoir si l’on fait les choses dans le bon ordre ou non. De rares soucis de lisibilité donc, qui ne gâchent en rien l’expérience de jeu. Les nombreuses énigmes vous y attendant en témoigneront. Plus vous avancerez dans Gris, plus vous débloquerez de nouvelles couleurs. Ces dernières viendront teinter les sublimes décors minimalistes et l’ingénieux level-design. Quant à l’OST, maîtrisée et poignante, elle accompagnera parfaitement l’ensemble de l’œuvre.

Pour finir, je dirais que, ce qui m’a le plus plu dans ce jeu, ce sont les multiples interprétations que l’on peut se faire sur l’aventure et les différents évènements. Dommage que tout cela soit trop court ! Comptez environ trois heures seulement pour le finir en ligne droite…

 

 Un coup de cœur plus que mérité, que je vous conseille fortement ! 

 

Hype : 75 %

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :