Test : Borderlands 3

 

Yo les ami(e)s !

Aujourd’hui, je vous propose enfin le mini-test de Borderlands 3, sorti il y a maintenant un bon bout de temps, le 13 Septembre 2019. Ce troisième opus, de 2K Games et Gearbox Software, savant mélange de FPS et de RPG, propose son lot d’améliorations sans pour autant innover.

Commencez par sélectionner votre héros, sachant que chaque personnage possède différentes aptitudes qu’il vous faudra choisir méticuleusement, selon votre façon de jouer ou vos envies. Par exemple, je suis moi-même parti pour jouer avec Zane l’opérateur et son digiclone. Il faut d’ailleurs souligner que chacun des protagonistes possède des arbres de compétences plutôt sympas et bien fournis. Il vous sera également possible de vous personnaliser, toujours un peu plus… Partez à la recherche de la grande Arche dans ce titre totalement disjoncté, à l’humour un peu trop lourdaud et insistant à mon goût. Les gunfights sont fun et surtout plus nerveux qu’auparavant et vous permettent de looter tout un tas d’armes diverses et variées.

Bien que le scénario ne propose pas grand chose d’intéressant (sans trop vous spoiler), le soft reste fort sympathique à jouer surtout en coopération, hors ligne ou en réseau. Les différents environnements sont une véritable réussite ! La conduite de véhicules est une galère sans nom, et j’ai noté à plusieurs reprises des bugs, notamment de textures, qui viendront entacher légèrement l’expérience de jeu. Quant à la durée de vie, aux vues des nombreuses quêtes, elle s’avère être plutôt conséquente. Surtout qu’il vous sera toujours possible de refaire l’aventure avec d’autres personnages.

Au final ce Borderlands 3 est un titre efficace et généreux, mais qui ne se démarque pas assez de ses aînés…

 

 

Note : 75 %

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.