Test : Animal Crossing New Horizons

 

Hello très chers amis lecteurs ! En ces temps difficiles de confinement et cette situation inédite, je vous propose de vous évader un peu à travers le test d’Animal Crossing New Horizons. Sortie le 20 Mars 2020, cette simulation de vie, toute mignonne et agréable, est un véritable bol d’air frais. Mais ne nous contentons pas de cette description très enfantine, et fouillons un peu plus pour voir ce qui se cache derrière ce hit du moment !

Tout d’abord, si vous ne connaissez pas cette licence, il s’agit d’un jeu où vous devrez mener tout simplement votre vie, en achetant une maison, en développant vos relations avec vos voisins, etc. Cela afin d’améliorer le quotidien de votre ville… Seulement voilà, dans cet opus, vous débarquez carrément sur une île déserte, ce qui signifie que vous devrez entreprendre tout depuis  zéro. Après avoir choisi l’emplacement de votre tente de camping, arrachez les mauvaises herbes, cela vous rapportera vos premières clochettes (monnaie du jeu). Secouer les arbres, cueillir des fruits, couper du bois, ou encore pêcher, sera votre quotidien. Et pour arriver à faire tout cela et bien plus encore, il vous faudra crafter des outils ! Sachez dès à présent que ces derniers possèdent une durée de vie, ce qui signifie qu’il vous faudra les améliorer au fil du temps. Toutes vos activités seront surveillé de près par Tom Nook, le raton laveur à qui vous devez cette escapade. C’est d’ailleurs lui qui vous aidera à vous loger moyennant quelques clochettes (ton ironique).

Autre nouveauté, le système de Nook Miles. Sortes de défis quotidiens qui vous permettront d’acheter des améliorations, des plans de constructions ou encore des tickets de voyages pour visiter les îles voisines. Il s’agit également de récompenser vos efforts afin que vous ayez toujours quelque chose à faire. Ce qui me plaît vraiment dans cet opus c’est la sensation de progression qui se ressent tout du long. Outre le craft et les Nook Miles, vous pourrez également débloquer le terraforming, ce qui vous permettra de personnaliser toujours plus votre île. Retrouvez également tout ce qui a fait le charme des précédents volets… Débloquez le musée, la boutique de Meli et Melo, et bien d’autres (pour ne pas trop vous spoiler). En parlant du musée, par exemple, sachez qu’il vous faudra faire de nombreuses donations afin de remplir ce dernier. Il faut admettre que dans New Horizons, le musée est vraiment impressionnant !

Malgré la possibilité de tricher, ce qui fait perdre tout son intérêt au jeu, j’ai vraiment beaucoup de mal à lui trouver de défauts. Alors certes, les fonctions Amiibo sont très limitées, et il n’est pas possible de sauvegarder dans le Cloud… Autrement le jeu est addictif et surtout très chronophage, et son contenu plutôt conséquent vous occupera durant de nombreuses heures. J’aurais peut-être aimé un peu plus de dialogues différents de la part de mes voisins, bien qu’actuellement ce soit déjà très suffisant.

 

Bien évidemment, un gros coup de cœur que je vous conseille fortement !

 

 

Note : 87,50 %

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.