Test : Atelier Ryza

 

Salut à toutes et à tous !

Aujourd’hui est une date très important pour moi, car il s’agit du jour où je vais vous présenter le test de mon premier jeu presse ! Je remercie d’ailleurs l’équipe de Koch Media pour la confiance qu’elle accorde à mon blog, cela fait chaud au cœur. Bref, voici donc le test du dernier RPG signé Gust et Koei Tecmo, j’ai nommé Atelier Ryza, sorti le 1er Novembre 2019.

Avant de commencer, je tiens à souligner qu’il s’agit là de mon premier jeu “Atelier“, je ne pourrai donc pas comparer celui-ci aux précédents opus. Il faut également savoir que le soft ne propose pas de sous-titres Français… Il va donc falloir réviser votre Anglais (ou Japonais) si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure. Et quel dommage de commencer par ce point négatif, qui pourra en freiner plus d’un, puisque le jeu s’avère être très plaisant !

Prenez les commandes de Ryza, accompagnée de ses acolytes Lent et Tao, trois jeunes habitants de l’île de Kûken qui rêvent d’aventures. C’est au cours de vos escapades sur le continent voisin, que tout commence. Vous ferez la connaissance de nouveaux amis, dont Empel qui vous apprendra l’alchimie. Activité cruciale du jeu, qu’il vous faudra maîtriser si vous souhaitez avancer. En soit, ce n’est pas bien compliqué, le jeu est plutôt bien conçu pour ça. Bien évidemment, si vous ne comprenez pas bien l’Anglais, vous risquez de passer à côté de certaines subtilités.

Qui dit alchimie, dit récolte d’ingrédients et autres matériaux que vous trouverez un peu partout en explorant les différents lieux ou en combattant les multiples créatures qui se trouveront sur votre chemin. Et là aussi, le jeu s’en sort plutôt bien. Les combats sont dynamiques et bien que l’écran soit surchargé en informations, l’action reste tout de même lisible. Une fois de plus, la barrière de la langue peu être un handicap, bien que le tout ne soit pas si compliqué à comprendre.

Vous l’aurez donc compris, le titre possède de solides bases avec un gameplay accessible, aussi bien en terme d’alchimie qu’en terme de combat. Visuellement parlant le jeu est très joli, les graphismes sont très beaux, les décors ainsi que les différents menus m’ont également charmé. Oui mais voilà, tout n’est pas si rose ! Effectivement, n’étant pas un joueur habitué à cette série, j’ai trouvé que le soft souffrait de longueurs parfois inintéressantes, notamment dans les premières heures de jeu. De plus, il existe dans Atelier Ryza beaucoup de murs invisibles, et comme certains le savent déjà, je déteste cela !! L’OST quant à elle, manque de singularité mais fait très bien l’affaire.

Autrement, malgré un manque d’originalité dans le scénario, le titre possède une durée de vie pour le moins conséquente. Vous en aurez pour votre argent, comme on dit. Je dois avouer que le soft à su me convaincre. Ce ne sera peut-être pas le cas pour tout le monde, je dois bien l’admettre. Je conseillerai donc cet Atelier Ryza aux grands fans de RPG japonais, aux curieux ou tout simplement aux joueurs adeptes de cette série. Un titre peu mis en avant qui mériterait plus de visibilité dans nos contrées !

 

 

Note : 75 %

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.