Test : Daemon X Machina

 

Bien le bonjour amis lecteurs !

Beaucoup d’entre vous ne le savent peut-être pas, mais depuis un certain Zone of The Enders, je suis tombé amoureux de jeux de Méchas, ces gros robots pilotés par des humains, à la puissance de feu phénoménale. C’est pour cela qu’aujourd’hui, je vous propose un test qui m’a énormément fait réfléchir quant à la note finale… Il s’agit du test de Daemon X Machina sorti le 13 Septembre 2019, exclusivement sur Nintendo Switch.

Ce qui fait la force de ce soft, et qui se remarque dès son lancement, reste sa direction artistique soignée, accompagnée d’une OST intéressante (notamment le morceau de l’opening qui est juste fabuleux). De plus, le titre s’avère être des plus complet, en terme de customisation et d’évolution, de votre héros ainsi que de votre Mécha. Le gameplay est assez nerveux, mais l’on regrettera très vite l’absence d’un “vrai” système de lock ! En effet, après quelques modifications, votre personnage pourra locker les ennemis qui seront dans votre champs de vision, mais en aucun cas, le jeu proposera de suivre ces derniers grâce à la caméra. Et comme vos assaillants se déplacent rapidement, vous perdrez très vite leurs traces, ce qui en énervera plus d’un. Son scénario des plus moyens est plutôt prétexte à de grande batailles, et malgré des missions aux buts bien différents, le jeu s’avère très répétitif. Heureusement, vous pourrez looter de nouvelles pièces pour votre véhicule, sur les dépouilles de vos ennemis.

Au final, et comme dit précédemment, j’ai beaucoup de mal à me décider sur la note qu’obtiendra le titre. Mais il faut admettre aussi que le jeu souffre techniquement (aliasing, chutes de framerate,…) C’est pour toutes ces raisons que je le conseille uniquement aux fans de Méchas. Ce que je trouve particulièrement dommage, car sur le papier le soft est bourré de bonnes intentions.

 

 

Note : 62,50 %

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.