Test : Astral Chain

 

Yo les lecteurs ! J’espère que vous avez passé de bonnes vacances !

Vous ne le savez peut-être pas mais je suis assez fan des titres du studio Japonais PlatinumGames (NieR: Automata, Bayonetta, Vanquish,…), et aujourd’hui justement, je vous propose le test de leur nouveau jeu, nommé Astral Chain. Soft qui fait beaucoup parlé de lui en ce moment, comme vous l’avez sûrement constaté sur les réseaux sociaux. Alors que vaut vraiment ce jeu pour le moins original ? Fait-il honneur à la renommée de la firme ? Deux questions auxquelles je vais tenter de répondre tout au long de cet article.

Dans Astral Chain, l’aventure commence sur les chapeaux de roues, sans entrer dans les détails pour ne pas vous spoiler, il vous faudra très vite vous familiariser avec les différentes commandes. La prise en main est assez complexe et donc peu intuitive, mais une fois que vous aurez appris à manier à la fois votre personnage et ses légions, vous apprécierez ce sentiment de puissance qui s’offre à vous ! Malgré quelques soucis de caméra, vous prendrez vite goût aux combats rythmés du titre, grâce à son gameplay novateur, à ses combos intenses et ses finish moves spectaculaires. Pour un résultat toujours plus jouissif, d’autant plus que l’action est accompagné d’une bande-son entraînante. Les graphismes en cel-shading sont réussis, et même plutôt jolis…

Tout au long de votre aventure, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer, car le jeu regorge d’un tas de choses à faire et à customiser. Pour cela, il vous faudra passer par les menus. Ces derniers sont certes fournis mais assez simple d’utilisation. Vous pourrez personnaliser votre héros et ses équipements, ainsi que vos légions et même apprendre de nouvelles compétences. Le scénario, quant à lui, bien que classique m’a paru intéressant, grâce notamment à certains protagonistes attachants et au lien de fraternité qui uni notre héros à Akira. Le dernier point fort du jeu réside, selon moi, en son bestiaire avec de nombreuses chimères à combattre, accompagnées de leurs propres attaques dévastatrices et de leurs faiblesses, qu’il vous faudra découvrir et exploiter.

 

Au final, et malgré quelques petits défauts de caméra et de maniabilité, le jeu s’en sort très bien et fait donc honneur au studio PlatinumGames. Un coup de cœur mérité pour cette rentrée 2019 !

 

Note : 87,50 %

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.