Test : Dragon Ball FighterZ

Test : Dragon Ball FighterZ

Disponible depuis le Vendredi 26 Janvier 2018, le dernier jeu de combat Namco Bandai Entertainment, du studio Arc System Works connu entre autre pour Blazblue, sort enfin sur nos consoles. Je ne vous cache pas que c’est avec un certain enthousiasme que je m’apprête à vous livrer mon ressenti, pourtant pas toujours positif à l’égare du soft, qui fait l’unanimité aux vues des nombreux autres tests présents sur la toile.

Ce Dragon Ball FighterZ n’est pas un mauvais jeu en soit mais pourrait effectivement être perfectionner. Contrairement à un Street Fighter, les coups de chaque personnages se font tous de la même façon, les nombreuses déconnexions aux serveurs sont également un problème récurrent et les différents modes de jeux sont beaucoup trop classiques à mon goût. Passé ces quelques défauts, il faut admettre que le jeu envoie, tout de même, du lourd ! Les sublimes graphismes fidèles à l’animé ainsi que la mise en scène des combats très nerveux, en mettent plein la vue. Le mode histoire, pas forcement super intéressant, à tout de même l’honneur de nous présenter un scénario inédit, avec un nouveau personnage créé par Akira Toriyama lui-même.

Vous l’aurez compris, malgré ses défauts parfois énervants, ce jeu est un Coup de Cœur qui mérite sa place dans votre ludothèque !

 

Note : 87,50 %

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :