Test : The Division 2

 

Salut à toutes et à tous, on se retrouve aujourd’hui pour le test de The Division 2, sorti il y a un peu plus d’un mois, le 15 Mars 2019. Avec ce second épisode, Ubisoft et Massive Entertainment tenaient à effacer les défauts du premier volet, montrant ainsi qu’ils étaient à l’écoute des communautés de gamers. Possédant déjà une base solide grâce aux nombreux correctifs de l’opus précédent, ces nouvelles améliorations visaient à obtenir un jeu proche de la perfection. Alors qu’en est-il réellement ? Les développeurs ont-ils réussi à atteindre le résultat escompté ? C’est ce que je vous propose de découvrir tout au long de ce mini-test.

Tout d’abord, il faut l’admettre, les principaux défauts que l’on pouvait reprocher à The Division premier du nom ont été gommés. Le gameplay toujours plus intuitif et nerveux, notamment grâce à une IA améliorée, mais également à des environnement plus ouverts et variés, donnent de l’intérêts aux nombreux gunfights. Le système de loot visant à récompenser vos exploits, en jeu ou dans la Dark Zone, est vraiment bien fichu, mieux calibré et surtout très addictif ! Les quêtes, quant à elles, sont plus nombreuses et variées, de quoi vous occuper durant de nombreuses heures. Seulement voilà, les scènes de combats s’enchaînent, et laissent l’histoire et sa trame narrative au second plan, ce que je trouve personnellement dommage. Mise à part quelques bugs qui subsistent encore, je regrette également que le titre perde de son intérêt lorsque l’on joue en solo.

En conclusion, nous pouvons tout de même féliciter les développeurs d’être à l’écoute des joueurs, car ils ont réussi à corriger les plus gros défauts du premier volet, obtenant ainsi une véritable réussite d’un point de vue gameplay. On se retrouve au final avec de bonnes améliorations mais peu d’innovations selon moi, et malheureusement, je déplore une histoire un peu trop anecdotique à mon goût.


Note : 75 %

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.