Test : Detroit : Become Human

Disponible depuis le 25 Mai dernier, le petit nouveau des studios Quantic Dream, nommé Detroit : Become Human, est une belle réussite. A l’instar de Beyond : Two Souls, le joueur sera amené à prendre des décisions cruciales à travers divers QTE, pouvant changer ainsi le cours de l’histoire, voir même la fin du jeu. Le titre possédant un nombre impressionnant de variables, on s’aperçoit très vite qu’il faudra le recommencer plusieurs fois si l’on souhaite voir les différentes fins proposées.

Les graphismes à couper le souffle et la sublime bande-son vous permettront d’apprécier le soft à son juste titre ! Seulement voilà, cette belle vitrine cache tout de même quelques lacunes en matière de maniabilité, surtout dans les endroits exigus, ainsi qu’une caméra qui peine parfois à suivre. Heureusement, grâce à la touche R1, vous aurez la possibilité de changer de caméra. On regrettera également que les conséquences des QTE soient dans certains cas difficiles à cerner.

 

Note : 75 %

2 commentaires sur “Test : Detroit : Become Human

  1. Jolie test l’ami !
    Ce jeu était un vrai régal à parcourir, j’ai été totalement pris dans son histoire.
    Je trouve la direction artistique assez folle, à telle point que je pense qu’un autre genre de jeu aurait pu fonctionner avec cette univers.
    Après Quantic Dream a fait du Quantic Dream, ca ne plaira pas à tous le monde, mais c’est l’heure plus belle oeuvre sans aucun doute…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.